MORGNIEUX : l'historique

  • 1923 : Paul Joannès MORGNIEUX achète un fond de commerce de ferronnerie – serrurerie à Villefranche S/S. Rapidement, il décide de fabriquer et de vendre des matériels de travail du sol à traction animale pour la culture de la vigne dans le Beaujolais.

    L’activité reste jusqu’à la 2ème Guerre Mondiale très locale et artisanale.

  • 1951 : Monsieur André MORGNIEUX, fils de Paul Joannès MORGNIEUX, reprend l’activité de son père.

  • 1955 : Avec l’essor du machinisme agricole moderne et l’utilisation des premiers tracteurs, MORGNIEUX développe toute une gamme d’outils et d’accessoires de travail du sol. Il travaille en sous-traitance pour la société ENERGIC, fabricant de tracteur et motoculteur à Villefranche S/S.

  • De 1960 à 1969 : La « décavaillonneuse automatique » fait la renommée de la marque dans la viticulture. Les ventes ne sont plus régionales, mais nationales.

  • Début des années 1970 : MORGNIEUX modernise l’outil de travail par d’importants investissements, met en place un réseau de concessionnaires fidèles, animé par des commerciaux exclusifs et crée une gamme complète d’accessoires pour les motoculteurs et particulièrement conçue pour les particuliers.

  • Fin des années 1970 : MORGNIEUX change de stratégie commerciale et s’oriente peu à peu vers la motoculture de plaisance, délaissant le marché de la viticulture victime de l’apparition des désherbants chimiques.

  • 1985 : Monsieur Gilles MORGNIEUX, fils de André MORGNIEUX et alors Directeur Commercial, décide d’orienter progressivement l’activité de la société sur la fabrication d’accessoires pour tracteurs de jardins.

  • 1989 : L’entreprise emménage dans de nouveaux locaux. Le siège social est transféré à Anse, en zone industrielle.

  • 1992 : Monsieur André MORGNIEUX prend sa retraite, son fils prend sa succession.

  • Depuis 1996 : Pour continuer son essor, répondre à la demande de la clientèle et contrer la concurrence étrangère présente dans son secteur d’activité, MORGNIEUX a dû moderniser son organisation ainsi que ses moyens de création et de production.

  • 2012: MORGNIEUX commercialise une nouvelle gamme de produits, les fendeurs de bûches, et entre ainsi sur un nouveau marché, celui des matériels forestiers.

  • 2013: La société poursuit son essor et inaugure son deuxième site industriel à Trévoux (01). Elle y transfère alors ses lignes de montage, son stockage des matériels et pièces de rechange, ainsi que son bureau d'études et son service commercial.

  • Aujourd’hui : Constructeur indépendant à part entière, MORGNIEUX continue de développer son chiffre d’affaires en concevant des produits de qualité pour la création et l’entretien des espaces verts. Les produits qui assurent principalement le développement commercial de l’entreprise sont : les matériels de coupe de l’herbe et les matériels pour le ramassage du gazon et des feuilles.